Les Contrôles Non Destructifs (CND) sont un ensemble de méthodes permettant de caractériser l'état d'intégrité de structures ou de matériaux, sans les dégrader et à différents stades de leur cycle de vie.

Pour en savoir plus sur les métiers du CND et les offres d’emplois, consulter le site web de la Confédération Française pour les Essais Non Destructifs (COFREND) :

https://www.cofrend.com/jcms/mdc_8739/fr/accueil

La formation est accessible aux contrats d'apprentissage, aux contrats de professionnalisation, ou en formation initiale (non alternant).

Comment trouvez une entreprise pour suivre la formation par alternance?

Première méthode:  Faire une recherche sur internet, à consulter le site des entreprises œuvrant dans le secteur d’activité qui vous intéresse.

Seconde méthode: par candidature spontané. N’hésitez pas à envoyer votre CV et votre lettre de motivation à des entreprises travaillant dans le domaine du CND. Mettez en avant vos compétences en lien avec le CND, l’instrumentation, la métrologie, ainsi que votre projet professionnel. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez avoir des conseils. Nous pouvons mettre vos CV et lettres de motivation à la disposition des entreprises à la recherche d'un alternant. Elles prendront directement contact avec vous pour effectuer des entretiens.

Cette licence professionnelle est organisée autour de modules spécialisant en CND : matériaux et défectologie, méthodes principales et complémentaires, traitements de données. Une partie de la formation est commune aux 3 licences professionnelles de la mention Management de l’instrumentation, de la mesure et du contrôle qualité, comprenant des enseignements élémentaires de métrologie/qualité, de programmation et de physique technique.

Les compétences acquises par les diplômés sont de maîtriser les phénomènes physiques mis en jeu dans l’ensemble des techniques d’essais en vigueur en CND, les instruments de mesures associés et leurs limites, ainsi que de savoir choisir une technique de contrôle en fonction des défauts à analyser et de préparer les pièces à tester.

Collaborateurs directs des ingénieurs, ils sont amenés à intervenir dans de nombreux secteurs de l’industrie et des services tels que l’aéronautique, l’automobile, l’industrie navale, la chaudronnerie industrielle, la sidérurgie, l’industrie pétrolière, l’industrie nucléaire et électrique…

La formation s'appuie notamment sur un environnement industriel et répond à des besoins identifiés par les professionnels :

Le titulaire du diplôme dispose d’un socle de connaissances solides pour :

      • Connaitre les principaux modes de fabrication des pièces selon les matériaux utilisés, les défauts associés, ainsi que les processus de dégradation des matériaux

      • Maîtriser les phénomènes physiques mis en jeu dans les principales techniques de CND afin de pouvoir sélectionner la méthode la plus adaptée, les conditions opératoires optimales ainsi que les limites

      • Mettre au point une procédure de contrôle en s'appuyant sur les normes existantes.

Le titulaire du diplôme est capable de :

    • Etalonner et vérifier les instruments de mesure

    • Calculer des incertitudes de mesures à partir de l’analyse du système de mesure

    • Participer à la gestion de projets

    • Travailler en équipe dans différents contextes, y compris avec des personnes issues de disciplines différentes : s'intégrer, se positionner, collaborer, communiquer et rendre compte

    • Rédiger une instruction de contrôle

    • Réaliser des essais non destructifs

    • Utiliser un langage de programmation pour développer des applications simples d'acquisitions et de traitement des données.

Admission :

  • Être titulaire d’un diplôme à bac+2 : DUT (MP, SGM, GMP) ou BTS (TPIL, GIM, CRCI, MI, ATI, IPM), ou avoir validé un niveau L2 de Sciences Technologie Santé.

  • Possibilité de dispense de titre par Validation des acquis professionnels (VAP) pour les non-titulaires d’un diplôme de niveau bac +2 ayant une expérience professionnelle suffisante.

  • L’admission s’effectue sur dossiers. Attention : 14 places au maximum !

Comment poser sa candidature :

Les candidatures se font à partir du site de candidature de l’IUT du 4 avril 2022 au 4 mai 2022, pour une réponse avant le 3 juin 2022.

Déroulement des études :

L'année de la Licence Professionnelle est organisée autour de 4 unités d'enseignements (UE). L'équipe pédagogique fait largement appel à des intervenants du monde professionnel (de l'ordre de 35% du volume total des heures d'enseignement).

    SEMESTRE 1

UE1 : Formation Générale (6 ECTS)

  • Communication - Projet Professionnel (14h)

  • Anglais technique (14h)

  • Management de projet (30h)

UE2 : Formation professionnelle générale (9 ECTS)

  • Mathématique pour la métrologie (14h)

  • Mise à niveau algo/ VBA ou Mise à niveau algo/Labview (22h)

  • Métrologie, qualité (40h)

  • Lecture de plan (12h)

UE3 : Formation professionnelle de spécialité (9 ECTS)

  • Matériaux et Défectologie (10h)

  • Méthodes principales de CND (64h)

  • Projet de spécialité (32h)

UE4 : Projet Tuteuré et mise en situation métier (6 ECTS)

  • Mise en situation métier (150h)

 

    SEMESTRE 2

UE5 : Formation générale (3 ECTS)

  • Communication (16h)

  • Economie et droit dans l’entreprise (20h)

  • Anglais technique (16h)

UE6 : Formation professionnelle de spécialité (8 ECTS)

  • Méthodes principales de CND II (38h)

  • Traitement des données en CND (34h)

  • Méthodes complémentaires de CND (48h)

  • Projet de spécialité (28h)

UE7 : Mise en situation métier et Stage (19 ECTS)

  • Stage de fin d’études (16 semaines minimum)

Modalités de contrôle des connaissances :

Le diplôme de Licence professionnelle « Mention Métiers de l'instrumentation, de la mesure et du contrôle qualité : Contrôle Non Destructif » est délivré au terme d’une formation en 2 semestres (400 heures, 320 heures de projet tutoré (projet de spécialité, mise en situation métier) et 16 semaines de stage) :

  • un contrôle continu et examen terminal dans les UE,
  • une évaluation des travaux, d’un rapport et d’un oral pour le projet spécialité,
  • un mémoire et une soutenance pour le stage pratique.

Modalités de capitalisation et de compensation :

Chaque UE est acquise pour une durée illimitée lorsque la moyenne des notes des matières qui la composent, affectées de leur coefficient, est égale ou supérieure à 10/20. Cette compensation s’effectue sans note éliminatoire.
La licence professionnelle est validée lorsque :

  • la moyenne générale est égale ou supérieure à 10/20,

  • la moyenne des UE stage et projet tutoré est égale ou supérieure à 10/20.

Enquête

Suite à une enquête de satisfaction à laquelle  seuls la moitié des étudiants apprentis ont participé, 75% des étudiants sont globalement satisfaits de la formation par apprentissage.

CND statistiques 2022
Aucune rupture de contrat pour l'année 2020-2021
 

Après la licence professionnelle :

Insertion professionnelle:

Lien vers les enquêtes statistiques à 6 mois et 30 mois.

Ce professionnel exerce son activité en tant qu'assistant ingénieur ou cadre technique de l’industrie dans les secteurs de l’aéronautique, de l'industrie sidérurgique, des industries pétrochimique et énergétique, de l'industrie des transports, du génie civil :

  • Contrôleur/ Contrôleuse CND (via l'obtention d'une certification COFREND);
  • Assistant / Assistante en instrumentation scientifique et techniques expérimentales
  • Contrôleur / Contrôleuse qualité en électronique / instrumentation
  • Technicien d’essais
  • Opérateur de contrôle
  • Méthodiste procédé
  • Opérateur CND

au sein des grands groupes du secteur (TESTIA, SGS NDT, groupe SAFRAN, Ariane Group, Sabena Technics, Dassault, MGP Asquini, Fonderie du Bélier, Tissot Industries, Bureau Veritas….)

Domaines d'application variés:

Aéronautique, automobile, industrie des transports, industrie nucléaire, contrôle industriel, production industrielle…

Contacts :

Responsable de la licence Professionnelle :

Mathieu Renier

Suivez -nous: