Les trois licences professionnelles du département GEII de Bordeaux sont ouvertes en formation par alternance (contrat de professionnalisation).

Comment ça marche

Vous déposez un dossier de candidature dans l'une de nos licences: télécharger ici.

Sans attendre le résultat de la sélection, vous commencez à démarcher les entreprises du secteur professionnel concerné (envoi de lettre + CV par courrier postal, par courrier électronique, contact téléphonique, …).  

Au lieu de signer une convention de stage classique, vous signerez un contrat de travail d'un an avec une entreprise. Le contrat peut être trouvé et signé dès juillet, et au plus tard avant le début de la 1ère période entreprise prévue dans le calendrier de la formation.

Les étudiants qui optent pour cette formule :

  • suivent le même enseignement que les autres étudiants,
  • obtiennent le même diplôme,

Ce qui est différent

L’étudiant perçoit pendant toute la durée du contrat de professionnalisation, une rémunération calculée en fonction du Smic, variant selon son âge et son niveau de formation. Dans l’entreprise, le jeune sous Contrat de Professionnalisation bénéficie des mêmes conditions de travail que les autres salariés. Il a droit à 5 semaines de congés payés par an (et non plus les congés universitaires). Chaque licence professionnelle dispose d'un calendrier d'alternance qui lui est spécifique. 

Si vous souhaitez préparer une licence professionnelle en alternance:

  • Le contrat associe formation et travail,
  • Le salaire varie en fonction de l’âge :
    • pour les jeunes de moins de 21 ans : salaire supérieur ou égal à 65 % du Smic,
    • pour les jeunes de 21 ans et plus : salaire supérieur ou égal à 80 % du Smic,
    • pour les demandeurs d’emploi de plus de 26 ans : salaire supérieur ou égal au Smic, ou supérieur ou égal à 85 % de la rémunération minimale prévue par la convention collective de l’entreprise.

Avantages pour l'employeur

L’employeur recrute une personne qui, tout en continuant à se former, répond à un besoin de son entreprise : engagement mutuel de l’employeur et du salarié plus fort qu’une relation sous statut de stagiaire. Le contrat pro permet à un employeur d'évaluer un futur collaborateur mais avec un engagement "moindre". Pour une rémunération à 80 % du Smic, le salaire mensuel coûte à l’employeur environ 1250,00 € (toutes charges comprises). Les charges sociales sont remboursées à l’employeur via une aide de l’Etat. L’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) prend en charge tout ou partie (selon accords de branche) des dépenses liées à la formation du salarié en Contrat de Professionnalisation.

Plus d'information

  • Francois Demontoux
    Responsable alternance Licences Professionnelles (SARI, CAfIEM, PROGEDEE)
    Tél : 0648245864
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Logo de l'université de Bordeaux
Suivez -nous: