La Licence Professionnelle MEEDD a pour objectif de former des assistants ingénieurs aux domaines de la production d’énergie électrique propre et de sa gestion optimale dans les moyens de stockage et de transformation jusqu’à son utilisation finale.

Télécharger la plaquette

Présentation et objectifs

La formation s’appuie notamment sur un environnement industriel. Elle répond à des besoins identifiés par les professionnels :

  • Une technicité affirmée, des compétences élargies, une capacité à suivre l’évolution technologique du champ de compétences, ce qui suppose l’acquisition des fondamentaux.
  • Autonomie, initiative, responsabilité, capacité et rigueur dans la conduite de projets et dans la gestion, aptitude à s’intégrer dans une équipe et à encadrer des équipes opérationnelles, compétences transversales.

Cette formation permet aux étudiants d’acquérir les connaissances nécessaires pour effectuer un audit précis sur les coûts de consommation en énergie électrique des entreprises, des collectivités ou des particuliers ; dimensionner une chaîne de production électrique ; améliorer et optimiser les performances énergétiques d’origine électrique d’unités industrielles, d’établissements ou des systèmes électroniques ; veiller à l’apparition des normes en vigueur.

Aprés la licence

Débouchés

  • Développeur de démarche rationnelle d’utilisation de l’énergie,
  • Assistant du chef de projet, coordinateur d’équipe (organisation et suivi de chantier),
  • Technicien,
  • Conseiller en énergie électrique pour le domaine public,
  • Conseiller technique ou chargé d’études « énergie renouvelables » et « maîtrise de l’énergie électrique » dans les cabinets conseils, centres techniques, cabinets d’architectes, de recherche, de développement,
  • Animateur environnement et énergie au sein de l’entreprise,
  • Animateur environnemental de l’équipe projet en PMI-PME,
  • Responsable de maintenance,
  • Technico-commercial en éco-produits.

Domaines d’application variés

  • Industries électriques et électroniques,
  • Artisanat : métiers du bâtiment,
  • Industrie agro-alimentaire,
  • Industrie du transport,
  • Appareillage et instrumentation,
  • Urbanisme,
  • Collectivité territoriales.

Admission

Le recrutement est ouvert :

  • aux titulaires d’un diplôme BAC + 2 (120 crédits ECTS), DUT Génie Électrique et Informatique Industrielle, Mesures Physiques, BTS Systèmes Électroniques, Électrotechniques, L2 Science Technologie Santé mention Physique et Ingénieries parcours EEA,
  • aux personnes disposant d’une expérience professionnelle (validation des acquis professionnels de l’expérience possible – VAP).
  • Les candidatures provenant de titulaires de BTS domotique, BTS ATI et BTS Maintenance Industrielle seront également examinées.

Formation classique ou par alternance ?

Cette licence professionnelle accueille des étudiants en formation initiale (classique) ou en formation par alternance sous contrat de professionnalisation.

Suivre une formation par alternance, c’est :

  • avoir un salaire tout en poursuivant des études,
  • la possibilité de suivre une formation en contact direct avec le monde de l’entreprise, d’acquérir une première expérience professionnelle et peut-être de trouver un emploi.

…sous réserve de trouver une entreprise d’accueil.

Suivre une formation classique, c’est :

  • la possibilité d’avoir une expérience professionnelle au cours d’un stage en entreprise rémunéré,
  • d’avoir une formation poussée tant en théorie qu’en pratique.

Comment poser sa candidature

Vous souhaitez candidater à la licence professionnelle MEEDD, pour les étudiants de l’UE et hors UE, rendez-vous sur : https://candiut.fr

Date d’ouverture du site CandIUT :
(CV, Lettre de motivation, Relevé de notes du bac et du diplôme d’accès, photo)
10 avril 2021
Date de fermeture du site CandIUT : 11 mai 2021
Entretiens pour une soixantaine de candidats : fin mai – début juin
Date de réponse :
(Admis, Admis en liste complémentaire, Refus)
9 juin 2021

Pour toute demande de renseignements, vous pouvez écrire à l’adresse : timothee.levi@u-bordeaux.fr

Déroulement des études

L’année de Licence Professionnelle est organisée autour de 5 unités d’enseignement (UE). L’équipe pédagogique fait largement appel à des intervenants du monde professionnel (de l’ordre de 35% du volume total des heures d’enseignement).

UE1 : Formation scientifique et humaine (130h – 10 ECTS)

  • Anglais,
  • Culture et communication,
  • Économie d’entreprise,
  • Qualité, Analyse de risques, Impact environnemental, Éco-conception,
  • Réglementation,
  • Conférences d’industriels.

UE2 : Formation technico-scientifique et de remise à niveau (120h – 12 ECTS)

  • Électrotechnique Électronique de Puissance (EEP),
  • Automatique,
  • Réseaux de communication, Automates, Supervision,
  • Électronique / Physique.

UE3 : Formation aux métiers de la spécialité (200h – 16 ECTS)

  • Génération / Production d’énergie électrique,
  • Conversion / transformation / raccordement réseau / distribution,
  • Stockage de l’énergie électrique,
  • Conception des systèmes électroniques / électriques basse consommation.

UE4 : Mise en situation professionnelle (150h en autonomie – 6 ECTS)

  • Projet tuteuré (améliorations techniques, études de marchés, développement de prototypes, organisation de manifestations…),
  • Conférences et visites.

UE5 : Connaissance de l’entreprise et insertion (16 ECTS)

  • Pour la formation par alternance, pratique professionnelle en entreprise,
  • Pour la formation initiale, stage professionnel en entreprise.

Stages

Dans le cadre des Licences Professionnelles et pour permettre à nos étudiants une prise de contact rapide avec le milieu industriel, un stage obligatoire de seize semaines (au minimum) est prévu. Le stage a pour objectif de mettre en situation les étudiants sur des problématiques industrielles traitées par la formation.

Pour les étudiants, les stage sont à même de mettre en valeur l’autonomie, la motivation, la démonstration d’initiative personnelle, la responsabilité, la rigueur dans la conduite de projets et dans la gestion, l’aptitude à s’intégrer dans une équipe en répondant à la problématique industrielle du cahier des charges à la solution technique tout en abordant les contraintes « qualité-coût ».

Dans le cadre de la préparation administrative et logistique du stage, les étudiants actuellement en formation peuvent accéder au lien suivant : Lien Moodle d’information stage

Voici quelques exemples de thèmes ou sujets proposés

  • Développement de dispositifs électrique / électroniques analogiques et numériques,
  • Diagnostic énergétique d’une installation électrique,
  • Constitution/Gestion de bases de données relatives à la production et la gestion d’énergie électrique,
  • Efficacité énergétique,
  • Etude et réalisation de dossiers techniques,
  • Analyse technico-économique de solutions,
  • Suivi de chantiers,
  • Réalisation, dimensionnement et conception de projets photovoltaïque/éoliens/micro-hydrauliques au sein d’un bureau d’études,
  • Mise à niveau d’installations,
  • Mise en œuvre de solutions techniques
  • Etude de nouveaux moyens de production ou de stockage d’énergie électrique,
  • Développement de systèmes d’éclairage,
  • Participation à la mise au point de systèmes embarqués autonomes,
  • Développements/réalisation de convertisseurs ou de chargeurs de batteries
  • Conception de systèmes de récupération d’énergie

Quelques Informations complémentaires

Lieux des stages

  • France, Europe, Monde
  • Milieu industriel, établissements de recherche privés ou publics

Gratification

En France, une gratification est obligatoire (436,05 Euros/mois). Si vous souhaitez accueillir l’un de nos étudiants dans votre entreprise ou laboratoire et ainsi participer à sa formation, vous pouvez écrire au responsable des stages par courriel à l’adresse suivante : jocelyn.sabatier@u-bordeaux.fr

Projets tuteurés

Le projet tuteuré est caractérisé par plusieurs mots-clés qui définissent aussi les objectifs visés: ouverture d’esprit, approfondissement, communication, synthèse, autonomie, responsabilité.

Il s’agit de projets spécifiques ou de projets interdisciplinaires favorisant un travail de synthèse.

L’étudiant, en binôme, sur une durée d’environ 120 heures durant les périodes de formation dispensées à l’IUT, doit mener à bien une étude pour le compte d’un commanditaire, à savoir :

  • améliorations des techniques
  • études de marché
  • recherche bibliographique
  • organisations de manifestations et de visites de sites
  • développement de prototypes.

Quelques exemples de projets

Conception d’un sac à dos solaire

Conception d’un système d’affichage autonome

Conception s’un système de suivi solaire optique

Plateforme utilisée pour la formation

Dans le cadre des Tp et des projets tuteurés, les étudiants de la licence MEEDD ont accès à la plateforme « Energies Renouvelables et gestion de l’énergie électrique » composée de deux champs solaires de 2KW connectés à des onduleurs et à divers matériel permettant :

  • l’étude de moyens de production et de stockage de l’énergie électrique
  • le diagnostic énergétique de systèmes électriques,
  • la conception de systèmes basse consommation,

Panneaux solaires polycristallin et monocristallin (puissance crête ≈ 4000W)

Onduleurs et raccordement réseau

Formation en alternance

Les trois licences professionnelles du département GEII de Bordeaux sont ouvertes en formation par alternance (contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage).

Comment ça marche

Vous déposez un dossier de candidature dans l’une de nos licences : à télécharger ici.

Sans attendre le résultat de la sélection, vous commencez à démarcher les entreprises du secteur professionnel concerné (envoi de lettre + CV par courrier postal, par courrier électronique, contact téléphonique, …). Vous contactez le responsable de l’alternance (coordonnées en bas de page) ou le responsable de la licence pour vous accompagner dans vos recherches.

Au lieu de signer une convention de stage classique, vous signerez un contrat de travail d’un an avec une entreprise. Le contrat peut être trouvé et signé dès juillet, et au plus tard avant le début de la 1ère période entreprise prévue dans le calendrier de la formation.

Les étudiants qui optent pour cette formule :

  • suivent le même enseignement que les autres étudiants,
  • obtiennent le même diplôme.

Ce qui est différent

L’étudiant perçoit pendant toute la durée du contrat d’alternance, une rémunération calculée en fonction du Smic, variant selon son âge et son niveau de formation. Dans l’entreprise, le jeune sous contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage bénéficie des mêmes conditions de travail (droits et obligations) que les autres salariés. Il a droit à 5 semaines de congés payés par an (et non plus les congés universitaires). Chaque licence professionnelle dispose d’un calendrier d’alternance qui lui est spécifique.

Alternance sous contrat de professionnalisation

  • Le contrat de travail (en CDD ou en CDI) compote obligatoirement une période de formation en alternance d’une durée de 6 à 12 mois,
  • Le salaire varie en fonction de l’âge :
    • pour les jeunes de moins de 21 ans : salaire supérieur ou égal à 65 % du Smic,
    • pour les jeunes de 21 ans et plus : salaire supérieur ou égal à 80 % du Smic,
    • pour les demandeurs d’emploi de 26 ans et plus : salaire supérieur ou égal au Smic, ou supérieur ou égal à 85 % de la rémunération minimale prévue par la convention collective de l’entreprise.

Alternance sous contrat d’apprentissage

  • Le contrat de travail (en CDD ou en CDI) a une durée de 6 à 12 mois,
  • Le salaire varie en fonction de l’âge :
    • pour les jeunes de moins de 21 ans : salaire supérieur ou égal à 51 % du Smic,
    • pour les jeunes entre 21 et 25 ans : salaire supérieur ou égal à 61 % du Smic,
    • pour les demandeurs d’emploi de 26 ans et plus : salaire supérieur ou égal au Smic, ou supérieur ou égal à 85 % de la rémunération minimale prévue par la convention collective de l’entreprise.

Avantages pour l’employeur

L’employeur participe à la formation de futurs collaborateurs potentiels et, par ses échanges avec l’équipe pédagogique, permet de maintenir les formations en phase avec les besoins des entreprises. Il recrute une personne qui, tout en continuant à se former, répond à un besoin de son entreprise. C’est un engagement mutuel de l’employeur et du salarié plus fort qu’une relation sous statut de stagiaire sur une durée plus longue qu’un stage (35 à 36 semaines). L’alternance permet à un employeur d’avoir un nouveau collaborateur pendant 1 an et d’évaluer l’alternant pour un recrutement éventuel. Le coût de la formation pédagogique est pris en charge partiellement ou en intégralité par les opérateurs de compétences (OPCO) et des aides de l’état peuvent financer une partie de l’investissement salarial de l’entreprise.

Plus d’information

Responsables de la licence Professionnelle MEEDD

Laurence PERRIER (laurence.perrier@u-bordeaux.fr)

Timothée LEVI (timothee.levi@u-bordeaux.fr)

Tél. : 05 56 84 57 14

Responsable administratif de la formation par alternance

Monique THOMAS (fca-agen-gradignan@iut.u-bordeaux.fr)

Tél. : 05 56 84 58 84